top of page

L’Éternité s’accomplirait-elle avec nos traces de passage invectivant l’oubli ?

 

Le poème se veut vie dans les reflets possibles, le poète ne pouvant se satisfaire de l’érosion du temps à laisser disparaître les gestes.

 

C’est en cela que Patrick Devaux propose des « baisers soufflés » entre mémoire, écho, quais de gare et futur avec, peut-être, ce train qui emmène « la passagère de l’oubli ».

 

Ces poèmes verticaux où chaque mot pèse, chaque mot compte, chacun a sa manière propre, le temps d’un arrêt de la pensée, mais aussi où le sens s’élève et s’échafaude, nous mènent en gare, justement, avec la passagère de l’oubli.

 

DEVAUX, Patrick. Baisers soufflés. Montréal : Pierre Turcotte Éditeur, Collection Magma Poésie, 2022, 49 p.

Devaux - Baisers soufflés

€9.99Price
  • Version au format papier disponible sur Amazon.

bottom of page